RETOUR À NOS RÉFRIGÉRANTS

RS-50 (R-442A)

PAO (ODP) :
0
PCG (GWP) : 1888
Inflammable :
Ininflammable
Rénovation :
Oui
Lubrifiants compatibles :
POE
Nouvelle installation :
Oui
Plage de température :
Victimes, Bas

CANDIDATURES

Climatisation

Camion frigorifique

Réfrigération industrielle

Réfrigération commerciale

Auto A/C

Le R-442A est un mélange de gaz réfrigérants HFC non azéotropes, sans appauvrissement de la couche d’ozone, à faible potentiel de réchauffement planétaire et à haute efficacité énergétique, utilisé dans les nouveaux équipements de réfrigération à moyenne et basse température. C’est également un substitut direct (drop-in) du R-404A et du R-507 et un substitut indirect (retrofit) du R-502 et de ses substituts HCFC tels que le R-22, le R-408A, le DI-44, le HP80.

Le R-442A (RS-50) est l’évolution des réfrigérants de haute sécurité (A1) du groupe HFC, avec un faible impact sur l’effet de serre et de grandes économies d’énergie pour la réfrigération. Des études menées par l’université polytechnique de Catalogne ont montré que le R-442A est le réfrigérant qui offre la capacité de refroidissement et le coefficient de performance les plus élevés par rapport au R-404A, au R-507, au R-407A, au R-407F et au R-22, à des températures d’évaporation moyennes et basses. Une forte diminution du temps nécessaire pour atteindre la température souhaitée a également pu être observée. Les additifs spéciaux contenus dans le R-442A améliorent considérablement le retour de l’huile POE dans le compresseur. Le passage du R-502, R-408A, DI44 ou R-22 au R-442A est très similaire à celui effectué avec le R-404A. Pour passer d’une installation R-404A ou R-507 à une installation R-442A, il suffit pratiquement de fermer légèrement le détendeur. Dans le cas d’une utilisation en rétrofit pour le R-22, il sera également nécessaire de changer les soupapes de sécurité et autres éléments qui ont été réglés pour les pressions du R-22.

Avec ce réfrigérant, nous parvenons à réduire considérablement le TEWI, qui est la somme des émissions directes de CO2 causées en cas de fuite de réfrigérant et des émissions indirectes produites par la consommation électrique de l’équipement avec ce réfrigérant. De nombreuses entreprises d’installation avaient l’habitude de recommander le R-404A ou le R-507 pour les installations à haute température, bien que ces produits soient moins efficaces que le R-134a, car l’utilisation du R-134a nécessite un compresseur plus grand, ce qui augmente le budget. Avec le R-442A, vous n’avez pas besoin d’un compresseur plus puissant, mais vous gagnez en efficacité énergétique.

NOTES :

– Compatible avec les huiles synthétiques POE.

– L’équipement peut être rechargé en cas de fuite.

– Températures de refoulement inférieures à celles du R-22.

– Capacité de refroidissement et efficacité énergétique supérieures aux R-502, R-22, R-404A, R-507, R-407A et R-407F.

– Pressions similaires à celles du R-404A.

– Potentiel de réchauffement global (PRG) : 1888

– Point d’ébullition à 1,013 bar (ºC) : -46,5

– Glissement de température (ºC) : 4.6

– Densité de vapeur saturée à 25ºC (kg/m3) : 47,7

– N° ONU : 1078

– Classification de sécurité : A1. Faible toxicité et ininflammable.

– Toujours charger en phase liquide.

– 860 kg
– 55 kg
– 25 kg
– 13 kg
– 10 kg
– 5 kg
– 1,8 kg
– 0,8 kg
– 10,9 kg

Le R-442A est un mélange de gaz réfrigérants HFC non azéotropes, sans appauvrissement de la couche d’ozone, à faible potentiel de réchauffement planétaire et à haute efficacité énergétique, utilisé dans les nouveaux équipements de réfrigération à moyenne et basse température. C’est également un substitut direct (drop-in) du R-404A et du R-507 et un substitut indirect (retrofit) du R-502 et de ses substituts HCFC tels que le R-22, le R-408A, le DI-44, le HP80.

Le R-442A (RS-50) est l’évolution des réfrigérants de haute sécurité (A1) du groupe HFC, avec un faible impact sur l’effet de serre et de grandes économies d’énergie pour la réfrigération. Des études menées par l’université polytechnique de Catalogne ont montré que le R-442A est le réfrigérant qui offre la capacité de refroidissement et le coefficient de performance les plus élevés par rapport au R-404A, au R-507, au R-407A, au R-407F et au R-22, à des températures d’évaporation moyennes et basses. Une forte diminution du temps nécessaire pour atteindre la température souhaitée a également pu être observée. Les additifs spéciaux contenus dans le R-442A améliorent considérablement le retour de l’huile POE dans le compresseur. Le passage du R-502, R-408A, DI44 ou R-22 au R-442A est très similaire à celui effectué avec le R-404A. Pour passer d’une installation R-404A ou R-507 à une installation R-442A, il suffit pratiquement de fermer légèrement le détendeur. Dans le cas d’une utilisation en rétrofit pour le R-22, il sera également nécessaire de changer les soupapes de sécurité et autres éléments qui ont été réglés pour les pressions du R-22.

Avec ce réfrigérant, nous parvenons à réduire considérablement le TEWI, qui est la somme des émissions directes de CO2 causées en cas de fuite de réfrigérant et des émissions indirectes produites par la consommation électrique de l’équipement avec ce réfrigérant. De nombreuses entreprises d’installation avaient l’habitude de recommander le R-404A ou le R-507 pour les installations à haute température, bien que ces produits soient moins efficaces que le R-134a, car l’utilisation du R-134a nécessite un compresseur plus grand, ce qui augmente le budget. Avec le R-442A, vous n’avez pas besoin d’un compresseur plus puissant, mais vous gagnez en efficacité énergétique.

NOTES :

– Compatible avec les huiles synthétiques POE.

– L’équipement peut être rechargé en cas de fuite.

– Températures de refoulement inférieures à celles du R-22.

– Capacité de refroidissement et efficacité énergétique supérieures aux R-502, R-22, R-404A, R-507, R-407A et R-407F.

– Pressions similaires à celles du R-404A.

– Potentiel de réchauffement global (PRG) : 1888

– Point d’ébullition à 1,013 bar (ºC) : -46,5

– Glissement de température (ºC) : 4.6

– Densité de vapeur saturée à 25ºC (kg/m3) : 47,7

– N° ONU : 1078

– Classification de sécurité : A1. Faible toxicité et ininflammable.

– Toujours charger en phase liquide.

Retour en haut